Papa en interim, week-end et vacances... Papa, Marâtre, beau-père : les peines et les joies de l'enfant à mi-temps. Forum de partage, d'échange d'idées et de tuyaux pour bricoler avec le statut de parents solo.


    En cas de ...soucis

    Partagez
    Branny
    Branny
    Admin

    Messages : 65
    Date d'inscription : 06/02/2010
    Age : 47
    Localisation : St Julien en genevois

    En cas de ...soucis

    Message  Branny le Mer 24 Fév - 15:51

    Voilà, il y a quelques temps, mon ado est passé par une phase... d'explosion ! Un tremblement de terre qui n'a pas laissé la famille indem. Un jour, alors que j'avais reçu un mot du collège pour absentéïsme, je lui ai demandé d'attendre que je puisse régler le soucis par téléphone avec la dirctrice alors qu'il avait rdv avec les copains.... Monsieur à littéralement pété un plomb. Comme il voulait s'échapper de la maison, je lui ai interdit la sortie, du coup il est devenu incontrôlable.... Mais quand je dis incontrôlable, je mesure mes mots. Nous étions deux adultes face à se corps de muscles à essayé de le calmer. Comme la violence se déchaînait, nous avons opter pour le plaquage au sol, afin d'éviter qu'il se blesse.... Pour se dégager il en est venu à essayé de donner des coups de boules ( je je me suis bien entendu...ramasser en plein visage). Après une lutte de quelques minutes, on a désserrer notre étreinte, puis il est monté dans sa chambre. Bref....punition, interdiction de sortie, toutes les armes auquelles nous parents, nous ayons recours...
    Le lendemain, alors qu'il demandait l'autorisation de sortie, refusée bien entendu.... il a prit un couteau et se l'ai glisssé sur le cou.... dans l'espoir ( ou le desespoir) de voir sa mère flanché...
    Mon fils est suivi depuis un petit moment, pour l'aider à surmonter cette crise d'adolescence, ce refus des règles et tout le reste. Malgré les mots durs et les prises de tête, c'est un enfant adorable. Il est poli, serviable, etc....bien évidement, tous ces qualificatifs viennent de l'extérieur, malheureusement, l'adolescence est si ingrate que les parents ne peuvent bénéficier des bons côtés de leurs enfants.....
    Bref tout ça pour dire, que bien démunie face a la violence de cette crise, nous avons appelé le 15, qui nous a conseiller d'amener notre ado directement en service d'urgence.
    Une fois consulté par un médecin, celui-ci nous a soumis l'idée de laissé notre fils à l'hopital 1 nuit, de façon a ce que la situation se calme d'un côté comme de l'autre, puis de faire un bilan.
    Notre loulou est resté une semaine, sans portable, sans possibilité de contact. Une semaine pendant lequel il s'est retrouvé face à lui. Quand il est sorti, nous avons rédigé un contrat de vie. Et les règles de chacuns sont écrites noirs sur blanc.
    Voilà. Parfois en tant que parent, on se trouve bien démuni face à nos jeunes. Et malgré toute l'éducation qu'on a essayé d'établir, tout les dialogue qu'on a eu avec l'ado, un jur une fissure peut tout faire virer. Alors n'hésitez jamais à vous faire épauler, par un médecin, par l'hopital..... Un long travail nous attend pour aider au mieux, le jeune à passer ce cap ou tout les repères volent en éclat.
    Un peu d'écoute et de courage......
    Panzer
    Panzer

    Messages : 17
    Date d'inscription : 28/03/2010
    Age : 53
    Localisation : Genève

    Re: En cas de ...soucis

    Message  Panzer le Dim 28 Mar - 20:24

    Pour l'instant je pense avoir eu de la chance, car lors des rébeillons de mes ados, la seule discussion même ferme a suffit. Je n'ai jamais eu besoin de la force brute (et je me refuserais toujours à l'utiliser), hormis des pichnettes térapeuthiques. Malgré les paroles d'ados qui peuvent faire très males, j'ai réussi à ne pas me déstabiliser.

      La date/heure actuelle est Mer 20 Mar - 8:51